20/01/2012 - Les motivations pour devenir propriétaires ne sont plus les même

les futurs acquéreurs se montrent beaucoup moins individualistes et plus soucieux de leur placement. En 2001, la motivation majeure d'un achat immobilier était de pouvoir faire ce qui leur plaisait chez eux. En 2011, 42,7% des propriétaires veulent réaliser un placement, 39,8% veulent acquérir un logement en vue de leur retraite et 30,5% souhaitent transmettre un patrimoine à leurs enfants.

Par ailleurs, il a fallu aussi une décennie pour affûter les connaissances des Français au sujet des normes environnementales en matière de logement. En 2001, ils n'étaient que 39% à connaître les termes HQE, NF maison individuelle ou BBC. Aujourd'hui, ils sont 81%. De même, les problématiques "vertes" sont entrées dans le processus d'achat puisque 81,9% des futurs acquéreurs se disent prêts à revoir à la hausse leur investissement pour acheter une habitation peu énergivore, contre 75,3% en 2001.

Demeure une constante : les Français s'accordent toujours sur leur pièce préférée, même dix ans après, le séjour. En 2011, la cuisine s'impose toutefois à la deuxième place, repoussant la chambre à coucher sur la troisième marche.

(Relaxnews)

Historique

2019

2018

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011