04/03/2014 - Comment calculer son taux d'endettement ?

 

SVous avez décidé de franchir le pas et de vous lancer dans un achat immobilier ? Vous êtes déjà propriétaire et vous voulez acheter plus grand (et plus cher) ? Pour cela, vous devez souscrire un emprunt immobilier. La banque calculera alors votre taux d’endettement afin de déterminer une mensualité maximale pour votre prêt. Celle-ci posera peut-être une limite au prix du bien que vous visez…

Le taux d’endettement, qu’est-ce que c’est ?

A la souscription d’un crédit immobilier, vous devrez transmettre à la banque certains éléments qui permettront de calculer votre taux d’endettement. Mais qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit du rapport entre vos charges mensuelles et vos revenus stables. Il s’agit donc pour la banque d’évaluer le montant qu’il vous restera, après avoir payé vos impératifs chaque mois. Pour cela, l’organisme vous demandera vos trois derniers bulletins de salaire, vos quittances de loyers et votre bail (si vous êtes locataire), vos deux derniers avis d’imposition, vos relevés de comptes, vos remboursements de crédit en cours et éventuellement le relevé de vos charges courantes. Cependant ces dernières ne pourront être réellement prises en compte puisqu’elles seront amenées à varier dans votre prochain logement.

La banque établira une corrélation entre ces éléments et vos revenus fixes pour déterminer votre « reste à vivre ». Comme son nom l’indique, il s’agit de la somme dont vous disposerez tous les mois pour vivre.

Ainsi, les dossiers sont-ils étudiés au cas par cas. Un couple sans enfant avec des revenus à 1’200€ chacun pourra obtenir un crédit quand une famille de 5 personnes avec les mêmes salaires obtiendra un refus. Cela, car ce « reste à vivre » n’est pas le même selon la composition du foyer.

Calculer le taux d’endettement permet d’une part à la banque de limiter les risques d’impayés et d’autre part, aux emprunteurs, de ne pas se retrouver en situation de surendettement.

Le calcul du taux d’endettement

Le calcul du taux d’endettement est facile à comprendre. Il suffit pour l’obtenir de diviser le montant des charges par l’ensemble des revenus du ou des emprunteur(s). Le taux d’endettement maximal est généralement fixé à 33%. Les banques sont aujourd’hui frileuses et le dépassent rarement.

Mais attention des exceptions existent ! Il sera aisé pour un foyer aux revenus importants de supporter un taux d’endettement à 35% alors que des revenus modestes auront parfois du mal à faire face à un taux de 30%. C’est ici qu’intervient le calcul du « reste à vivre » expliqué plus haut.

Ainsi, si la règle des 33% existe, elle est parfois adaptable en fonction du dossier de l’emprunteur. En attendant, vous pouvez vous aussi calculer votre taux d’endettement !

infoimmo.fr 04/03/14

Historique

2019

2018

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011