28/03/2014 - 5 bonnes raisons d'acheter dans l'immobilier en 2014


Acheter dans l’immobilier en 2014 ? Foncez diront certains ! Surtout pas diront les autres… Alors en 2014, où en est-on ? Le moment est-il vraiment venu de se lancer malgré la crise ? Info Immo vous donne 5 bonnes raisons de franchir le cap cette année et de ne pas attendre encore et encore que la conjoncture s’améliore. Vous êtes sceptique ? Lisez la suite !

Acheter dans l’immobilier, des prix qui baissent ou se stabilisent

Même si dans certaines villes (encore et toujours Paris notamment), les prix de l’immobilier sont très hauts, il n’en reste pas moins qu’ils commencent à diminuer. Dans le neuf, comme dans l’ancien, les tendances sont à la baisse (attention, nous n’avons pas parlé d’effondrement !) ou à la stabilisation.

Et les dispositifs du Gouvernement pour encourager la reprise du marché favorisent l’immobilier neuf et par là même, les acheteurs. Ils peuvent aujourd’hui bénéficier du PTZ+ ou encore de programmes à la TVA réduite pour accéder à des biens neufs. Des critères qui permettent de réduire considérablement la note finale !

Des volumes plus importants pour acheter dans l’immobilier

Au regard de l’attentisme du marché, les stocks de biens disponibles augmentent dans l’ancien. Et s’ils ont de petits « défauts », l’acheteur pourra bénéficier d’un bon, voire très bon, prix. Il ne faut cependant pas avoir peur de se lancer dans les travaux dans certains cas ! Mais la tendance est nationale, les volumes de biens sont de plus en plus importants et les acheteurs ont donc la main. Ils paient aujourd’hui leur acquisition au juste prix.

Négocier son bien avant d’acheter dans l’immobilier

Et si le bien visé est encore trop cher, les propriétaires sont beaucoup plus enclins à négocier. Avec des délais de ventes qui s’allongent (90 jours en moyenne), ils sont prêts à baisser les prix pour trouver plus vite preneur. Il suffit d’observer les sites de petites annonces immobilières : si le bien ne se vend pas rapidement, son prix a souvent tendance à baisser au bout de quelques jours. Faites le test !

Le dispositif Duflot pour acheter dans l’immobilier

Si les investisseurs sont restés frileux depuis la mise en place du dispositif Duflot en janvier 2013, il semble qu’une tendance de reprise se dessine pour 2014 et pour les années à venir. Alors que le gel des plafonds de loyers a été prononcé jusqu’en 2016, le dispositif Duflot pourrait bénéficier d’un nouveau souffle.

Des taux d’intérêts exceptionnels pour acheter dans l’immobilier

Et la dernière raison qui pourrait bien vous pousser à acheter dans l’immobilier est bien sûr l’exceptionnel cru des taux d’intérêts. Ils sont bas, très bas même, et permettent aux acheteurs comme aux investisseurs d’économiser des milliers d’euros sur leur emprunt. En février 2014, le taux moyen observé en France était de 3,04%.

En fonction des régions, ces critères sont bien sûr plus ou moins vérifiés. Mais il s’agit d’une tendance nationale qui pourrait bien pousser acheteurs et investisseurs à revenir sur le marché immobilier en 2014.

Historique

2019

2018

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011