04/03/2011 - 1 locataire sur 4 bougera en 2011

ntre 1998 et 2011, la mobilité résidentielle des locataires du secteur privé a connu des évolutions contrastées. Après s'être élevée entre 1998 et 2001 (elle passe alors de 25.8 % en 1998 à 29.1 % en 2001), elle est retombée en 2003 à 28.7 %, exprimant une moindre pression de la demande. Mais cette dépression s’est dans l’ensemble révélée passagère : la mobilité s’est en effet ressaisie à partir du début de l'année 2004. Elle est revenue à 29.8 % en 2004 pour se maintenir à haut niveau durant deux années : avec 29.1 % en 2005 et en 2006. Dès 2007, la mobilité fléchit et en 2008, elle est redescendue à 27.2 % : l’année 2009 a confirmé ce recul à 25.7 %. La reprise du marché qui s’est amorcée en 2010 et s’est confirmée depuis : avec un taux de mobilité à 27.5 % en 2011 contre 25.7 % en 2009.

Mais les taux de mobilité sont très différents entre les régions :
- la mobilité est la plus faible, à moins de 25 %, dans les grandes régions en raison de la pression de la demande et du niveau des loyers : elle est alors inférieure à la moyenne nationale en Île-de-France, en PACA et en Rhône-Alpes. Mais aussi en Champagne Ardenne ou en Franche-Comté, en dépit de loyers parmi les moins élevés du marché national : la mobilité est alors dans la moyenne nationale ;
- elle est la plus forte, supérieure à 33 % en moyenne, en Aquitaine, en Basse-Normandie, en Bretagne, dans le Centre, en Haute Normandie, dans le Languedoc Roussillon, dans le Limousin, en Midi-Pyrénées, dans les Pays de la Loire et en Poitou-Charentes ;
- ailleurs (Alsace, Auvergne, Bourgogne, Lorraine, Nord-Pas de Calais, Picardie), elle est à peu près dans la moyenne nationale.

Depuis 2010, la mobilité s’améliore dans la plupart des régions :
- la mobilité se relève au rythme de l’ensemble du marché (de l’ordre de 2 points) en Alsace, en Aquitaine, en Auvergne, en Basse Normandie, en Bourgogne, dans le Centre, en Champagne Ardenne, en Languedoc Roussillon et en PACA ;
- la reprise est plus rapide (de l’ordre de 5 points), en Bretagne, en Haute Normandie, dans le Limousin, en Midi Pyrénées, dans les Pays de la Loire, en Poitou-Charentes et en Rhône-Alpes ;
- en revanche, l’activité ne décolle pas encore nettement en Franche Comté, en Ile de France, en Lorraine, dans le Nord Pas de Calais et en Picardie.

Source : observatoire Clameur  sur l'évolution des loyers du marché locatif privé en 2011

Historique

2019

2018

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011